Sandrine Bonnaire sous la direction de Philippe Lioret

Après Mademoiselle, Sandrine Bonnaire tient un rôle dans le nouveau projet de Philippe Lioret.

L'Equipier est une comédie dramatique, coécrite par Philippe Lioret avec la collaboration d'Emmanuel Courcol et de Christian Sinniger. L'héroïne du mémorable A Nos Amours tournera ce film aux côtés de Grégori Derangère et Philippe Torreton à Paris et éventuellement à Ouessant, dès le 18 août 2003.

Who's Sandrine Bonnaire ?

Sandrine Bonnaire est née à Clermont-Ferrand, le 31 Mai 1967.
Rien ne la prédestinait à la célébrité. Adolescente, elle prépare un C.A.P. de coiffure :
" Le cinéma, j'y pensais comme toutes les filles de mon âge, c'est-à-dire que je trouvais les actrices toutes belles, sans défauts, comme des poupées. Mon idole, c'était Bardot, et j'avais des tas de photos d'elle dans ma chambre. Et puis, le père d'une de mes copines, qui s'occupait de casting de figurants, m'a proposé un jour de tourner dans La Boum 2. Au bout de trois jours, je suis partie tellement on nous traitait mal. J'ai refait un petit tour de figuration dans Les Sous-doués En Vacances. Je me souviens, j'avais mis un blouson fluo pour qu'on me voie bien. A l'image, finalement, on aperçoit juste un bout de ma manche, Avec ma sœur Lydie, on continuait de rêver. Elle a répondu à une petite annonce de "France-Soir". Je l'ai accompagnée à la convocation juste pour voir, et c'est là que j'ai rencontré Maurice Pialat." (in " Première " n°126).

Naissance...
Maurice Pialat lui offre l'un des rôles principaux de Meurtrières mais ce projet n'aboutira pas pour des raisons financières. Le cinéaste voit en elle beaucoup de talent : Suzanne de A Nos Amours est son premier rôle, son premier succès. Quelques mois plus tard, le 3 mars 1984, elle est sacrée "Meilleur jeune espoir féminin", tandis qu'A Nos Amours obtient le César du meilleur film de l'année.
La jeune femme se découvre actrice; elle tourne ensuite avec Renaud Victor : Le Meilleur De La Vie. Le film rencontre des difficultés et ne sortira, discrètement, qu'après ses deux prestations suivantes. L'échec se poursuit avec le rôle de Marilyn dans Tir À Vue, premier film de l'assistant-réalisateur Marc Angelo; Blanche Et Marie ne sauvera pas la donne, malgré la présence de Miou-Miou.

Re-naissance...
Maurice Pialat désire lui donner une seconde chance après ses déboires cinématographiques, en lui attribuant le rôle principal de Police. Un malentendu contraindra le cinéaste à la remplacer par Sophie Marceau. Sandrine Bonnaire doit se contenter d'un second rôle. Réconciliée depuis avec le réalisateur de ses débuts, elle sera à nouveau la partenaire de Depardieu dans Sous Le Soleil De Satan.
Entre temps, elle aura découvert Jacques Doillon, et obtenu, grâce à Agnès Varda, le rôle qu'elle attendait tant, celui de Mona dans Sans Toit Ni Loi. Police et Sans Toit Ni Loi représentent la France au Festival de Venise en 1986. Le film d'Agnès Varda obtient le Lion d'Or et permet à Sandrine Bonnaire d'obtenir son second César : celui de la meilleure actrice.

En 1993, Jacques Rivette la retient pour les deux volets de Jeanne La Pucelle, puis en 1997 pour Secret Défense. Puis Claude Chabrol lui offre un face à face avec Isabelle Huppert dans La Cérémonie (1995). En 2001, elle rencontre à nouveau un succès public avec Mademoiselle de Philippe Lioret. Suivent C'Est La Vie de Jean-Pierre Améris, Histoire De Marie Et Julien de Jacques Rivette, Confidences Trop Intimes de Patrice Leconte.

C.H. (03 juillet 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter