Stephen King encore et toujours...

Vous êtes un jeune cinéaste plein d’ambition et de rêves, mais, pas de bol, vous n’avez aucune imagination scénaristique…
Pas de panique, pas de panique. Si après vous être creusé la tête pendant quelques semaines - et avoir ingurgité des hectolitres de café afin de palier l’angoisse de la page blanche, vous n’avez encore rien réussi à tirer de votre caboche, il vous reste toujours trois solutions imparables : le biopic, le remake et l’adaptation.

Bon, il tient ensuite à vous de convaincre un gros méchant producteur et ses amis afin qu’ils vous prêtent des sioux.
* El Biopico, déjà une valeur sûre aux US, marche plutôt fort en ce moment de notre côté de l’Atlantique : La Môme, Sagan, Coluche, Serge Gainsbourg : Vie Héroïque, etc. Mieux, il offre de grandes chances de récolter quelque prix d’interprétation. Top crédibilité.

* El Remako, lui, joue sur l’attente attendrie du spectateur, tout ému de revoir sur grand écran les héros de sa jeunesse. Ici, si la liste de projets est également longue (autant prendre un ticket), le taux de réussite est plutôt aléatoire.

* L’Adaptación : solution de facilité par excellence car, c’est tout bête mais tout est déjà écrit ! Demeurent certes parfois quelques soucis avec les fans de l’auteur adapté (foutus admirateurs), mais le rapport qualité/efforts/prix n’est pas dégueu.

Cette règle de trois, les productores l’ont bien comprise. Dernier petit malin en date ? Nick Wechsler, producteur lettré par excellence (The Road, Requiem For A Dream, etc.) et ayant, il faut l’avouer, un certain flair. Du coup, il vient de racheter les droits de Throttle, une nouvelle de soixante pages écrite par Stephen King et son fils Joe Hill et… pas encore publiée ! On l’attend en effet pour 2009 aux Etats-Unis dans un recueil appelé He is Legend.

Adaptation ? Stephen King ? Nick Wechsler ? hum hum… ça sent le risque zero tout ça.

E.G. (Le 18 Juin 2008 – Avec Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter