The Changeling, une chance de se racheter pour Ron Howard ?

Ron Howard, le réalisateur de Da Vinci Code qui a dernièrement essuyé des critiques assassines, devrait se recoller au difficile exercice d’adapter un roman sur grand écran.

Après avoir travaillé sur le best-seller de Dan Brown, le réalisateur basera son futur film sur le thriller The Changeling de Michael Straczynski dont les droits ont été rachetés par Universal Picture et Imagine Entertainment. Le synopsis est plutôt vendeur : une mère prie pour retrouver son fils qui a été kidnappé, mais lorsque ses prières sont exaucées et que son enfant revient à la maison, elle ne le reconnaît plus et le soupçonne même de ne pas être le fruit de sa chair.

Si le nom Straczynski ne vous est pas inconnu, c’est peut-être parce que vous avez lu une des bandes dessinées de « Spider-man » dont il est l’auteur ou encore parce que vous avez vu la série Babylon 5 qu’il a créée.

Outre son investissement dans The Changeling, Ron Howard a plusieurs autres projets en vue, abordant des thèmes plutôt historiques comme la guerre en Irak avec le drame Last Man Home ou la conquête espagnole de l’empire Aztèque avec The Serpent And The Eagle. Il pourrait également diriger sa propre fille, Bryce Dallas Howard, dans un film sur l’industrie du vêtement The Look For Real et mettre en scène l’histoire d’un lecteur de nouvelles qui voit ses prières exaucées dans le long-métrage The Power Of Duff. En somme, des sujets très séduisants qui donneront au réalisateur l’opportunité de se refaire une réputation après l’échec critique du Da Vinci Code. Précisons que c’est bien un échec critique et non financier car le film a tout de même engrangé 700 millions de dollars !

G.J. (28 juin 2006 - Avec Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter