Un biopic sur le chanteur à la voix d’ange Jeff Buckley

Dans la famille « biopic », je veux… Jeff Buckley ! Une nouvelle vague surfe sur le paysage cinématographique. Après Ray Charles sublimé dans Ray ou Johnny Cash dans Walk The Line, c’est au tour du musicien de légende Jeff Buckley de voir sa vie transposée sur grand écran.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, une petite présentation s’impose. Jeff Buckley connut un destin tragique, décédant en 1997, à la suite d’une noyade dans le Mississipi… Destin non censé rappeler celui de son père, le songwriter Tim Buckley, victime d’une overdose en 1975. Auteur d’un seul album studio (« Grace »), il devient malgré tout une référence dans le monde musical. Influencé par de nombreux courants tels que le rock, la folk ou le jazz, il se distingua en composant des chansons sublimes comme « Grace » ou « Mojo Pin » et en reprenant – divinement - des morceaux de Leonard Cohen (« Hallelujah ») ou de Benjamin Britten (« Corpus Christi Carol »).
Adulé pour sa voix et sa belle gueule, il inspira de nombreux groupes, à l’instar de Muse ou autres Coldplay.

Après moult projets avortés, un biopic s’apprête à voir le jour, sous l’œil avisé de sa mère, la pianiste et chanteuse Mary Guibert, qui compte en assurer la production.
Le film sera réalisé et écrit par Brian Jun dont le long-métrage Steel City fut nommé dans la catégorie du Grand Prix du Jury au festival du film de Sundance, en janvier dernier.
Mary Guibert a déclaré qu’elle avait été conquise par l’idée d’une adaptation au regard des récents succès de Ray et Walk The Line.
Il y a encore du travail avant que le tournage ne commence… Comme trouver l’acteur qui aura la chance et l’honneur d’interpréter le grand Jeff. On en frétille d’impatience.
Les paris sont ouverts !

F.C. (30 juin 2006)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter