Un biopic surréaliste : Sur les traces de Dali

Andrew Niccol n’est pas encore un nom connu de tous mais ses films, eux, nous ont attiré dans les salles obscures : Bienvenue À Gattaca, Simone et surtout Lord Of War. Après avoir acheté les droits du scénario Dali de John Salvati, adaptation de l’autobiographie de Stan Lauryssens « Dali et moi », le réalisateur néo-zélandais le retravaille. Le film racontera la vie du célèbre peintre espagnol de 1960 à 1980 alors qu’il s’illustrait plus par son mécénat que par sa production artistique.

Pour accompagner ce talentueux réalisateur, c’est Room 9 Entertainment, boîte de production de David O. Sacks, Daniel Brunt et Michael R. Newman, qui s’occupera du film. Après le succès de sa dernière production, Thank You For Smoking, la compagnie ne veut pas faire un autre biopic comme le public en a déjà vu mille. Sacks confie : « Nous voulons poser des questions comme : Qu’est-ce que l’art moderne ? Est-ce que cela vaut quelque chose ? Est-ce que cela vaut les millions de dollars que les gens dépensent pour posséder ces œuvres d’art ? ». La relation entre Salvador Dali et le marchand d’art, Stan Lauryssens nous en dira plus.

Encore aucune information sur l’acteur qui pourrait interpréter le maître du surréalisme. A suivre.

M. B. (03 novembre 2006 – « Avec The Hollywood Reporter »)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter