Ça : Ce petit garçon de 3 ans déguisé en Pennywise va vous donner des cauchemars

mardi 5 septembre 2017 - 18:36 | Surlenet
Vous pensiez n'avoir rien vu de pire que l'affreux déguisement du clown issu du Ça de Stephen King ? Détrompez-vous. Un jeune adolescent du Mississippi s'est amusé à transformer son petit frère de trois ans en mini-Pennywise, et le résultat a de quoi donner des frissons aux plus téméraires d'entre nous...



On savait que les américains avaient un léger penchant pour l'horreur, et l'idée d’Eaghan Tilghman ne fait que confirmer la tendance. Cet adolescent de dix-sept a eu l'idée bien terrifiante de déguiser son jeune frère Louie en... Pennywise. Avec ses talents de peintre et de designer, Eaghan a fait de son cadet la terreur du quartier et des réseaux sociaux avec ce clin d'oeil à la nouvelle adaptation du classique Ça de Stephen King qui sortira le 20 septembre dans nos salles.



Pour réussir à recréer le look parfait, l'adolescent a recouvert le visage de son petit frère d'un maquillage blanc, traversé au niveau des yeux par deux longues bandes noires dessinées au rouge à lèvres noir qui rejoignent sa bouche. Les lèvres et le nez de Louis ont ensuite été peints en bordeaux pour ajouter au réalisme de ce costume bien trop réussi pour les petits cœurs sensibles. Un petit coup dans les cheveux pour les ébouriffer et donner un look de scientifique fou, un peu de spray orange sur les mèches pour rappeler les couleurs du clown, et le tour est joué.



Afin de parfaire son look terrifiant, Louis était tout de blanc vêtu, avec une épaisse fraise en laine autour du cou, un ballon rouge dans la main. Si les guêtres du petit auraient suffi à faire fuir toute la faune du quartier, son grand frère ne s'est pas arrêté là. Eagan a fait poser son frère sur des rails de trains abandonnés, dans une forêt isolée et dans des marécages sombres, le regard menaçant et l'oeil vil, histoire de bien s'assurer que le petit viendrait hanter nos rêves pour les semaines, voire les mois à venir... Le pire dans cette histoire, c'est que les parents étaient au courant de ce photoshoot maléfique : mais que fait donc la police ?



Julie Albesa (5 septembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter