Ça : l'horrible scène coupée révélée

vendredi 13 octobre 2017 - 16:21 | Surlenet
En septembre dernier Bill Skarsgard (Pennywise) avait révélé dans l’émission Playback de Variety l’existence d’une scène coupée de Ça qui selon lui était « très, très perturbante ». On sait maintenant à quelle scène il faisait allusion. Estomacs sensibles, s’abstenir.


Notre cher Pennywise (Bill Skarsgard) révélait donc à Variety « Il y a une scène qu’on a tournée, c’était un flashback au XVIIe s., avant que Pennywise ne devienne Pennywise (…) La scène s’est avérée très, très perturbante. Et je n’étais même pas le clown, je me ressemblais. C’est très perturbant, et c’est en quelque sorte une scène pour expliquer qui est Ça, ou du moins d’où vient Pennywise ».

Lors d’un podcast pour l’émission Throwing Shade de Bryan Safi et Erin Gibson, l’acteur Timothy Simons (Veep) a révélé avoir auditionné pour le rôle de Pennywise, l’hôte et l’acteur ont alors sorti le script et lu, partiellement, la scène du flashback. Grâce à Bloody Disgusting et à un utilisateur de Reddit qui ont poussé les recherches, on a l’entièreté de la scène et on comprend pourquoi Bill Skarsgard était très dérangé par ce passage :

« 1637. Abigail, 19 ans entre et ferme brutalement la porte, comme si elle essayait d’empêcher Satan de rentrer. Elle serre fort son bébé contre sa poitrine. Son bébé commence à s’agiter. Elle s’arrête, se rend compte que son chandelier, placé au-dessus de sa tête, fait de légers cercles, comme si une force surnaturelle le poussait à tourner.
Elle entend quelque chose se glisser dans les ombres grises près du puits, elle aperçoit une silhouette noire. Un faisceau lumineux apparaît, révélant Pennywise, nu, souple, la peau pâle et translucide. L’imitation à demi-formée d’un humain.
Il ouvre sa gueule aux dents très grandes et tranchantes comme des rasoirs, la bave coule de sa bouche.(…) à chaque fois que la lumière passe sur son visage, il change. Un homme. Une femme. Une bête. Un monstre.
Pennywise : ‘Femme, vous vous trompez sur moi. Je ne suis pas un simple démon, je suis le Mangeur des Mondes’. Sa voix est gutturale, pas naturelle.
Abigail : ‘Mais mon enfant, pas mon enfant...il est innocent...’
Pennywise : ’C’est ce que vous dites’ Le bébé hurle, Pennywise sourit ‘Quelle belle peur’
Abigail : ‘Je vous en supplie, prenez-moi plutôt’
Pennywise : ‘Je vous prendrai. Et ensuite ce sera son tour. Puis votre époux et le reste de vos enfants, et tous les sauvages qui vous ont amenés ici. Et lorsque vous pourrirez en enfer, je vous dévorerai jusqu’à ce qu’il ne reste plus de viande sur vos os. (…) Ou bien vous vous occuperez autrement et n’interférerez pas. Je prendrai votre enfant et vous vivrez (…) et vous me remercierez que la fièvre et le gel ne vous aient pas envoyés sous terre (…)’
Abigail regarde son enfant, elle tremble, ne veut pas l'abandonner. Derrière elle, la porte s’ouvre. Un petit garçon de 6 ans appelle sa mère, Abigail, celle-ci lui ordonne de sortir d’ici. Effrayé, l’enfant s’enfuit. Abigail se retourne vers Pennywise. (…) Elle embrasse son bébé et le pose à terre. Il hurle à nouveau.
Abigail : ‘Je suis désolée, tellement désolée’. Elle s’éloigne de son enfant. (…).
Pennywise s’approche du bébé et commence à le dévorer
 ».
Pour lire la scène en entier et en anglais rendez-vous sur Bloody Disgusting.

On se demande si l’on retrouvera ce moment cannibale dans les bonus du DVD de Ça. Alors, vous regrettez la suppression de la scène ?

En attendant Ça est toujours dans nos salles et continue de cartonner au box office.





Manon Godoc (13 octobre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter