Eternal Sunshine of the Spotless Mind : les scènes coupées changent totalement le film

mercredi 3 janvier 2018 - 16:18 | Surlenet
Quatorze ans ont passé depuis la sortie du très émouvant Eternal Sunshine Of The Spotless Mind de Michel Gondry mais le film nous réserve encore des surprises. Daniel Netzel, de la chaîne Youtube Film Radar, a réalisé une vidéo en incluant des scènes coupées au montage, changeant complètement notre perception du personnage de Joel (Jim Carrey) et de son comportement.


Né d’une idée de Charlie Kaufman, Michel Gondry et Pierre Bismuth, Eternal Sunshine Of The Spotless Mind est – en toute subjectivité – un des films les plus marquants et atypiques sur l’amour et une des plus belles performances d’acteur de Jim Carrey. L’histoire suit Joel (Jim Carrey) et Clementine (Kate Winslet) et leur tumultueuse histoire d’amour. Après avoir découvert que Clementine avait effacé leur relation de sa mémoire, Joel décide de faire de même mais le processus lui permet de retrouver ce qu’il aimait depuis toujours en Clémentine.

Dans sa nouvelle vidéo, Daniel Netzer se penche sur « la force du montage » d’Eternal Sunshine Of The Spotless Mind. Afin d’expliciter son propos, il utilise une vidéo du maître Alfred Hitchcock en train d’expliquer à quel point le montage est important et comment le sens d’une scène peut basculer en fonction du montage. Si vous avez vu et que vous vous rappelez d’Eternal Sunshine Of The Spotless Mind, vous savez que la scène d’ouverture correspond en réalité à la fin du film, d’un point de vue chronologique. Elle se déroule après que Joel et Clementine ont fait effacer leur mémoire.

Joel (Jim Carrey) est dépressif, il décide de prendre une journée de congé et d’aller à Montauk, où il fait la rencontre de Clementine (Kate Winslet). Ils retournent chez elle, boivent un verre, elle lui donne son numéro de téléphone et lui demande d’appeler. Joel nous apparaît alors comme un grand timide, nerveux face à cette femme à la personnalité extravagante mais finit par l’appeler dès qu’il est rentré chez lui.

La vidéo de Film Radar nous fait découvrir une scène coupée au montage : avant d’appeler Clementine, Joel appelle Naomi (Ellen Pompeo), son ex avec qui il avait renoué après avoir eu sa mémoire effacée. Il l’appelle pour lui expliquer que leur relation reprend trop vite et qu’ils devraient en rester là. C’est seulement ensuite qu’il appelle Clementine.

Naomi n’apparaît pas dans le montage final d’Eternal Sunshine Of The Spotless Mind mais elle est mentionnée à plusieurs reprises. Joel est en couple avec elle depuis quelques années lorsqu’il rencontre Clementine pour la première fois. On découvre dans une deuxième scène coupée qu’après avoir effacé Clementine de sa mémoire, Joel est déboussolé et reprend contact avec Naomi. Ils se fréquentent à nouveau, peu de temps avant que Joel ne rencontre Clementine une deuxième fois à Montauk (ce qui correspond à la première scène du film). La nervosité de Joel pourrait donc être tout simplement de la culpabilité puisqu’il est alors en couple avec Naomi, qu’il quittera pour la deuxième fois pour Clementine. Vous avez suivi ?

La vidéo est entrecoupée d’une belle déclaration du scénariste de Charlie Kaufman : « J’ai une réaction épidermiques aux romances hollywoodiennes. Elles m’ont fait beaucoup de mal dans ma jeunesse. En grandissant, je me suis rendu compte que ma vie n’était pas comme ça et c’était déprimant. J’ai pensé que la vraie vie était plus intéressante et que je devrais peut-être explorer ça et pas créer d’autres films qui vont faire du mal dans le monde. ». Et on le remercie bien évidemment d’avoir aidé à créer Eternal Sunshine Of The Spotless Mind



Manon Godoc (3 janvier 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter