Fight Club ressort en salles : que disaient les critiques de l’époque ?

mercredi 26 juillet 2017 - 20:03 | Surlenet
Déjà 18 ans que Fight Club est sorti au cinéma. Un film qui a gagné ses lettres de noblesse au fil du temps jusqu'à devenir culte auprès d'une majorité des cinéphiles. Un amour tel que depuis aujourd'hui, ce film de David Fincher avec Brad Pitt, Edward Norton et Helena Bonham Carter au casting, a droit à une ressortie en salle. L'occasion de revenir sur les critiques de l'époque, 1999, qui étaient loin d'être élogieuses.



Les célèbres Cahiers du Cinéma, fondés notamment par André Bazin, n'avaient pas mâché leurs mots à la sortie de Fight Club. La revue à l'origine d'une génération d'auteurs qui donnera naissance à la Nouvelle Vague avait à l'époque décrit le film comme "dégueulasse". Emmanuel Burdeau avait expliqué dans le numéro 540 « Globalement, Fight Club rend nécessaire la création du concept culinaire, esthétique, moral, de "film dégueulasse" ». Le journaliste a-t-il depuis revu son jugement ?

En parlant de “film dégueulasse”, François Gorin de Telerama l’avait à l’époque comparé à une “fable putride et bêtasse” sur laquelle il fallait passer le célèbre savon rose.

Le Figaro avait quant à lui décrit Fight Club comme... dangereux ! Gwen Douget écrivant en 1999 « Fight Club n'est pas plus "nazi" que "fasciste", tout bonnement anarcho-nauséabond. Débectant, dangereux car porté par le talent ». Christophe Régin de Fluctuat utilisera également le terme de « dangereux » dans sa critique « Film raté [...] mais peut-être aussi film dangereux, qui abandonne le spectateur à la violence assez malsaine de certaines scènes et aux délires fascistes de ses personnages ».



Les Inrockuptibles et Positif ont semblé être dérangés par le côté « clip » de la réalisation. Pour le journaliste du premier magazine, Olivier Père, voir Fight Club était « supporter un spot publicitaire de 2h15 et le cabotinage de Brad Pitt ». L.V de Positif voyait Fight Club comme « se voulant l'Orange Mécanique de cette fin de millénaire [...] qui n'est en fait qu'un produit "chic et choc" ».

Au milieu de toutes ces critiques négatives, beaucoup de revues ont tout de même apprécié Fight Club à sa sortie : Le Point, le Monde, Première... Mais qu'on aime ou qu'on déteste le film de David Fincher, force est de constater que ce dernier est resté bien ancré dans la culture cinématographique actuelle.

Fight Club est à retrouver actuellement en salles.



Nassim Chentouf (26 juillet 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter