Get out : le réalisateur répond aux théories les plus folles des fans

lundi 4 décembre 2017 - 17:29 | Surlenet
Pour les besoins d’une interview avec Vanity Fair, Jordan Peele, le réalisateur de Get Out, a répondu à certaines théories des fans, des plus logiques au plus farfelues.


Get Out est un véritable phénomène, sorti en mai dernier sur nos écrans français, le film a rapporté près de 254 millions de dollars au box-office mondial pour 4,5 millions de dollars de budget. Par ailleurs, le film a reçu les faveurs des spectateurs et des critiques, de quoi nous laisser espérer plusieurs nominations aux prochains Oscars…

Get Out racontait l’histoire d’un couple mixte, Chris (Daniel Kaluuya) et sa petite amie Rose (Allison Williams), qui file le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy (Catherine Keener) et Dean (Bradley Whitford) lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

Attention, si vous n’avez pas encore vu Get Out : spoilers!

Depuis sa sortie, Get Out a énormément fait parler de lui. De nombreux spectateurs se sont épanchés sur internet et ont révélé leurs théories, plus ou moins farfelues. Dans une vidéo publiée ce week-end par nos confrères de Vanity Fair, le réalisateur répond à certaines de ces hypothèses tirées du site Reddit.

Certains ont relevé un clin d’œil à Stanley Kubrick et plus précisément à la chambre 237 de Shining lorsqu’une voix de fond annonce « le vol 237 » quand Rod Williams (Lil Rel Howery) essaie de joindre Chris depuis l’aéroport. Jordan Peele confirme : « C’est un œuf de Pâques pour les fans de Kubrick »

Un autre utilisateur demande si « c’était intentionnel le fait que Chris se libère en piochant du coton ? [il perce l’accoudoir du fauteuil bourré de coton et se bouche les oreilles avec, ndlr.] ». Un parallèle évident avec l’Histoire comme le révèle le réalisateur, il s’agit pour lui d’« une grande ironie que le personnage soit libéré grâce à du coton ».

Enfin la théorie la plus folle, selon un spectateur : « Get Out est la suite de Dans La Peau De John Malkovich. Les deux films se déroulent dans le même univers, vingt ans les séparent. Catherine Keener et son personnage sont le pont qui connecte les deux films. Dans La Peau De John Malkovich s’achève sur ce qui semble être une fin heureuse pour Maxine (Catherine Keener) et Lotte (Cameron Diaz) qui élèvent ensemble une fille (née d’une relation avec John Malkovich). Seulement, elles ne savent pas que Craig (John Cusak) est coincé dans la peau de leur fille, incapable de la contrôler comme il pouvait le faire avec son père (John Malkovich). Lotte pourrait avoir été une des premières patientes à tenter une transplantation de cerveau. Dans Get Out, il est sous-entendu que l’opération ne fonctionne pas toujours. Pour éviter les soupçons, Maxine, les anciens et le neurochirurgien ont créé de nouvelles identités : une famille libérale vivant dans les bois. ». Ce à quoi Jordan Peele répond : « Wow. J’adore. J’ai déjà entendu cette théorie. Ça ne m’avait pas échappé que j’avais pu avoir Catherine Keener dans un second film avec cette perspective bizarre de vivre dans l’esprit de quelqu’un d’autre. (….) Je suis un très grand fan du film Dans La Peau De John Malkovich. Il y a quelques mois j’ai discuté avec Spike Jonze, je lui ai parlé de la théorie et il a rigolé. Donc pour moi, c’est vrai ».

Jordan Peele conclut : « Vous êtes dingues. Honnêtement je ne pensais pas que les gens relèveraient tous ces détails aussi vite, ça m’inspire pour en faire plus. ».

Bref, si vous n’avez pas déjà vu Get Out on vous en conseille vivement le visionnage et si vous ne l’avez vu qu’une fois, un deuxième visionnage semble clairement nécessaire pour relever tous les clins d’œil du réalisateur !



Manon Godoc (4 décembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter