La Reine des Neiges : Disney avait envisagé une toute autre histoire !

jeudi 30 mars 2017 - 12:53 | Surlenet
Et si toute l'histoire de La Reine Des Neiges avait été complètement différente que celle que nous avons pu découvrir ? Lors d'un entretien avec Entertainment Weekly, le producteur Peter Del Vecho s'est confié quant à l'élaboration du scénario du film Disney qui a battu tous les records au box-office en 2013.



Si le film avait su nous émouvoir à travers la relation entre Anna et Elsa, filles de la royauté d'Arendelle, celles-ci n'avaient pourtant aucun lien de parenté dans la première version du scénario. Elsa aurait dû apparaître comme une "méchante" beaucoup plus cruelle et plus proche de l'esprit du conte d'Hans Christen Andersen, quitte à s'éloigner davantage des personnages féminins typiques chez Disney. Elsa aurait dû être une jeune femme abandonnée devant l'autel le jour de son mariage. Le coeur brisé, et gelé, elle serait devenue incapable d'aimer qui que ce soit d'autre.

Del Vecho explique cependant que cette histoire aurait eu un air de déjà vu : "Cela ne nous satisfaisait pas. Nous n'avions aucun attachement émotionnel envers le personnage d'Elsa - Nous n'avions rien à faire d'elle car elle apparaissait comme la méchante pendant tout le film. Il n'y rien d'attirant et l'on ne pouvait pas s'identifier aux personnages."

Or le Prince Hans devait être le véritable méchant de l'histoire (comme dans la version finale du scénario !). Dans la fin originale, Elsa était supposée créer une armée de monstres des neiges et Kristoff devait voler au secours d'Anna... Hans déclenchait une avalanche pour vaincre l'armée de monstres d'Elsa, quitte à ce qu'elle tue également Anna et l'ensemble des habitants d'Arendelle. En ce sens, la prophétie initiale ("Un souverain au coeur glacé apportera la destruction au sein du royaume d'Arendelle) désignait ainsi le personnage d'Hans. Anna parvenait ainsi à convaincre Elsa de sauver le royaume, lui rendant ainsi la possibilité d'aimer.



Les scénaristes et producteurs de La Reine Des Neiges estimaient que l'histoire manquait d'originalité. Chris Buck, co-réalisateur du film avec Jennifer Lee, a émis l'idée que le coeur d'Anna devrait également se retrouver glacé au cours du film, afin qu'Elsa la sauve. Il se disait : "Est-ce que le baiser du grand amour doit forcément résoudre ce problème ? Est-ce qu'il faut toujours que ce soit un homme qui vienne en aide à une femme ? Est-ce que cela pourrait être différent ?.

Faire d'Anna et Elsa des soeurs permettait ainsi d'enfin changer les lignes dans un scénario Disney : Elsa devrait lutter contre sa propre peur - celle de ne pas maîtriser ses pouvoirs et Anna lui viendrait en aide, parvenant ainsi à apaiser son cœur. "Tout dans le personnage d'Anna portait de l'amour tandis qu'Elsa portait de la peur. Cela nous a permis de rendre le personnage d'Elsa bien plus sympathique. Au lieu d'un affrontement conventionnel entre le bien et le mal, nous faisions s'affronter l'amour et la peur. La morale de cette histoire est que l'amour est plus fort que la peur.", avance Del Vecho.

Alors, auriez-vous autant apprécié La Reine Des Neiges si Elsa et Anna n'avaient pas été sœurs ?

La semaine prochaine, vous avez rendez-vous avec un autre classique Disney : Vaiana, La Légende Du Bout Du Monde sortira en DVD et Blu-Ray le 5 avril. Si la petite princesse polynésienne n'a pas battu La Reine Des Neiges au box-office mondial, elle a fait plus d'entrées qu'Anna et Elsa en France, avec plus de 5.5 millions de billets vendus contre 5.1 pour La Reine Des Neiges... On revoit la bande annonce ?


Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com


=> Toutes les infos sur Vaiana, la légende du bout du monde

Gabin Fontaine (30 mars 2017), avec Collider et Entertainment Weekly

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter