Le nouveau film Amityville réalise l’un des pires démarrages de tous les temps !

lundi 30 octobre 2017 - 16:30 | Surlenet
Le nouveau Amityville a engendré seulement 742 $, l’un des pires démarrages de tous les temps.


Avez-vous entendu parler d’Amityville : The Awakening ? Il semble que c’est le cas de personne d’autre puisque le dernier épisode de cette franchise d’horreur, longuement retardé, a réalisé la pauvre somme de 742 $ au box-office US, dans dix cinémas américains ce weekend, le classant parmi les pires démarrages de tous les temps !

Il y a cependant plusieurs raisons à cet échec. Le film, qui met en vedette Jennifer Jason Leigh et Bella Thorne, a été tourné en 2014 et, à partir de ce moment, il a changé de date de sortie un nombre de fois proche d’une véritable malédiction.

Au départ, le film avait été annoncé pour janvier 2015 et une première bande annonce avait été dévoilé le 25 août 2014. Des scènes supplémentaires devant être tournées, la sortie du film est repoussée au 15 avril 2016, puis réavancée au 1er avril 2016.
Un mois avant la sortie du film, en mars 2016, la date de sortie est une nouvelle fois repoussée au 6 janvier 2017. Jusqu’au 16 décembre 2016, alors que le film allait sortir dans à peine trois semaines, le film connaît un autre report pour le 30 juin 2017.
Après plus de deux ans de retard, Amityville : The Awakening annule sa sortie sans donner de nouvelle date. Malgré sa sortie en salles américaines le 28 octobre 2017, le film était déjà disponible en VOD depuis le 12 octobre aux Etats-Unis et le 18 octobre en France.

Mais ce n’est pas tout. Il faut savoir que le film a été produit par Dimension Films, une société de production affiliée à la Weinstein Company dont l’avenir est plus qu’incertain depuis le scandale Harvey Weinstein. Nous pouvons supposer que ce lien met à mal la publicité du film qui a d’ailleurs été quasiment inexistante.

Et il y a bien évidemment le film en lui-même. Amityville : The Awakening est le douzième épisode de cette célèbre franchise. Il se positionne en suite directe du film original de 1979, Amityville : La Maison Du Diable, réalisé par Stuart Rosenberg. C’est l’histoire d’une mère célibataire et de ses trois enfants qui emménagent dans la célèbre maison hantée, 40 ans après les évènements diaboliques qui s’y sont produits.
Malgré la présence de Franck Khalfoun à la réalisation (Maniac), le film ignore complètement tous les autres films qui l’ont précédé, c’est-à-dire la mythologie Amityville dans son entièreté.

Tout cela expliquerait la recette absurde de 742 $, soit 74 $ en moyenne par cinéma, transformant officiellement Amityville : The Awakening en film maudit.

Aurélie Delion (30 octobre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter