Les Nouveaux Mutants : vers une trilogie horrifique X-Men ?

lundi 16 octobre 2017 - 15:50 | Surlenet
Le trailer de Les Nouveaux Mutants est sorti il y a peu et son visionnage nous a laissés à la fois effrayés et impatients de découvrir leurs aventures. On apprend que celles-ci se déclineront en une trilogie horrifique. Explications.


Lors d’une interview avec IGN Josh Boone (Nos Étoiles Contraires), le réalisateur de Les Nouveaux Mutants s’est confié sur ses influences et ses intentions quant à l’univers des Nouveaux Mutants.

Les récents succès publics et critiques de Logan et de Deadpool ont encouragé la FOX à laisser Boone et son équipe explorer l’univers de façon différente et « à donner un ton et une identité propre [à l’univers des Nouveaux Mutants] ».
« Notre idée pour cette trilogie était basée sur la collaboration de Bill Sienkiewicz avec Chris Claremont [The New Mutants vol. 1 « 18-31, 35-88], donc vraiment au moment où les Nouveaux Mutants devient sombre, surréaliste, et empreint d’horreur. (…) On l’a présenté à la FOX comme une trilogie de films, tous basés sur les comics de Sienkiewicz, et à laquelle on a incorporé certaines choses des publications des années 1980 (…) Ce seront tous des films d’horreurs, et chacun sera son propre type de film d’horreur. C’est sans aucun doute des films d’horreurs surnaturels de style ‘rubber-reality’ [lorsque les personnages ne se rendent pas compte que la réalité est différente de leur perception]. Le prochain sera un film d’horreur totalement différent. »

Si Josh Boone refuse de dire que Demon Bear sera le méchant du film, il concède toutefois que cette histoire les a énormément influencés : « [c’]est probablement la meilleure et la plus connue des histoires des Nouveaux Mutants. ». On le ressentait déjà dans la bande-annonce, notamment grâce au clin d’œil à Freddy - Les Griffes De La Nuit (la scène où la silhouette de Freddy déforme le mur), Les Nouveaux Mutants sera un film d’horreur et comme il se doit, les influences du réalisateur s’en ressentent : « On s’est également inspirés de films comme Vol Au-dessus D'Un Nid De Coucou, des histoires de Stephen King et même Freddy 3 - Les Griffes Du Cauchemar. [Frank] Darabont l’a écrit à l’époque et ça nous a beaucoup inspiré. Si on s’était contentés de faire seulement le comic Nouveaux Mutants, ça aurait beaucoup ressemblé à un film X-Men dans le manoir du Professeur X. Donc on voulait vraiment faire quelque chose de différent. Donc ce qu’on a apporté à la version de Sienkiewicz et Claremont de Nouveaux Mutants, c’est l’idée qu’ils sont tous dans une sorte d’hôpital psy pour mutants ».

Le tournage a l’air d’avoir également eu sa dose de frissons puisque Josh Boone révèle qu’ils ont tourné dans un véritable hôpital psychiatrique, créé à la fin du XIXe s., fermé depuis cinquante ans et que « Toutes les personnes de mon équipe on eu des choses étranges qui leurs sont arrivées lorsqu’ils étaient là. J’ai même dit à l’équipe qui filme les coulisses d’aller interwiever chaque personne qui ont eu des expériences bizarres pour en faire un bonus du Blu-Ray ».

Le réalisateur a aussi tenu à rassurer les fans qui regrettent l’absence de certains personnages dans le trailer « Je peux dire qu’on va présenter de nouveaux personnages dans le prochain film. Des personnages comme Karma et Warlock, et ce sera dans les prochains films. ». Il a par ailleurs révélé que les films des Nouveaux Mutants seront liés à l’univers des films X-Men, sans dire pour autant dans quelle mesure.

On vous rappelle le synopsis de Les Nouveaux Mutants : Les Mutants sont les plus dangereux, pour eux-mêmes comme pour les autres, lorsqu’ils découvrent leurs pouvoirs. Détenus dans une division secrète contre leur volonté, cinq nouveaux mutants doivent apprivoiser leurs dons et assumer les erreurs graves de leur passé. Traqués par une puissance surnaturelle, leurs peurs les plus terrifiantes vont devenir réalité. On retrouve Maisie Williams (Game Of Thrones), Anya Taylor-joy (Split) et Charlie Heaton (Stranger Things) au casting.

Les Nouveaux Mutants sortira en avril 2018, patience !



Manon Godoc (16 octobre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter