Marion Cotillard chez Audiard dans De Rouille et d'os (photo)

vendredi 30 mars 2012 - 12:01 | Surlenet
Bon, bon, bon. Cette fois, le message ne peut être plus clair. Le prochain film de Jacques Audiard risque fort d'être un nouveau bulldozer à récompenses.
On s'explique.
Souvenez-vous : en 1995, Regarde Les Hommes Tomber gagnait trois César (dont celui du Meilleur Espoir Masculin pour Mathieu Kassovitz) ; en 1997, Un Héros Très Discret se faisait remarquer avec 7 nominations aux César ; en 2002 Sur Mes Lèvres remportait trois César (dont celui de la Meilleure Actrice pour Emmanuelle Devos) ; quatre ans plus tard De Battre Mon Cœur S'Est Arrêté raflait huit César (dont celui du Meilleur Acteur dans un Second Rôle pour Niels Arestrup et celui du Meilleur Espoir Féminin pour Linh Dan Pham) et en 2010 Un Prophète kidnappait neuf César (dont le doublé Meilleur Acteur/Meilleur Espoir pour Tahar Rahim et, à nouveau, le prix du Meilleur Acteur dans un Second Rôle pour Niels Arestrup) et une nomination aux Oscars.
Rien que ça.

Inutile de souligner, donc, que n'importe quel acteur vendrait père et mère pour figurer au casting d'un film du fils de Michel Audiard. Peine perdue puisque pour le prochain De Rouille Et D'Os (déjà "annoncé" au 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012) c'est la wonder woman du cinéma hexagonal - aka Marion 'César/Oscar' Cotillard - qui a décroché la timbale avec un rôle... hum, comment dire,... un rôle à Palme. (voir le synopsis ci-dessous)

Marion  Cotillard chez Audiard dans De Rouille et d'os (photo)


L'histoire : Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras.
C'est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes.
Là-bas, c'est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s'occupe du petit et il fait beau.
A la suite d'une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d'assurance. C'est une princesse. Tout les oppose.
Stéphanie est dresseuse d'orques au Marineland.
Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu'un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau.
Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d'illusions.
Il va l'aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.

=> Toutes les infos sur Marion Cotillard
=> Toutes les infos sur De rouille et d'os

Eléonore Guerra (30 Mars 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter