Replongez dans l’univers nostalgique de Super 8, ce soir sur France 2

dimanche 2 avril 2017 - 18:46 | Surlenet
Produit par Steven Spielberg et réalisé par J.J Abrams, père de Lost, Cloverfield et Armageddon, Super 8 combine les talents et les références. Enfilez vos pantalons pattes d’eph, préparez-vous un bon bol de pop-corn et replongez dans l’Ohio des années 1970, empreint d’une touchante nostalgie. Ça se passe ce soir à 20h55 sur France 2 !



Un hommage au maître Spielberg


J.J Abrams l’a affirmé dès le départ : Super 8 est grandement inspiré des oeuvres de Steven Spielberg, des Gremlins à Les Goonies en passant par l’incontournable E.t. L'Extraterrestre. Autant de films qui ont donné envie au réalisateur de porter lui aussi un long-métrage consacré à l’entrée d’une entité extra-terrestre dans le quotidien d’un groupe d’adolescents… Car Super 8 va, comme E.t. L'Extraterrestre, s’attacher au lien progressivement tissé entre un jeune héros et une créature inconnue, arrivée sur terre par accident et cherchant à s’en échapper. Capturé par une organisation scientifique, le monstre s’échappe du wagon sécurisé dans lequel il était transporté, semant résolument le chaos dans une ville perdue de l’Ohio. Joe et ses amis vont se retrouver empêtrés dans cette affaire malgré eux, tentant de mener à bien un projet de cout-métrage mettant en scène une attaque de zombies…

Un retour réussi dans le passé


Hommage à l’oeuvre de Spielberg, Super 8 est aussi un hommage fait au cinéma tout entier, à travers cette bande d’ados qui mènent leur tournage en usant de toute leur imagination pour pallier un budget inexistant. Armés d’une caméra super 8, ces comparses perdent rapidement le contrôle de la situation, après avoir assisté au crash du convoi acheminant l’extra-terrestre. Tout comme ses propriétaires, la caméra a tout vu et tout filmé, les plaçant en témoins clés de cette affaire à la fois scientifique et militaire. Ces jeunes héros tenteront tant bien que mal de s’en sortir dans cette ville ordinaire plongée dans le chaos, plaçant la solidarité au coeur de leur démarche. Au côté d’eux, nous découvrons avec plaisir tout cet univers passé, reconstitué avec soin par J.J. Abrams et ses équipes. Les décors et les costumes véhiculent toute cette nostalgie du réalisateur à la fois pour cette époque révolue de l’Amérique, mais également pour tout l’univers créé par son maître Steven Spielberg dans ses oeuvres des décennies suivantes. Un univers qu’il n’hésite pas à plonger dans le chaos à coups d’effets spéciaux impressionnants et très bien maîtrisés, dont la scène du train est particulièrement représentative.



Un touchant teen-movie


Super 8 nous fait partager l’intimité de Joe, endeuillé par la mort de sa mère, disparue six mois plus tôt. Pour le jeune homme, le cinéma représente à la fois un sanctuaire et un échappatoire. Des vieilles pellicules le ramènent à son enfance, capturant des instants privilégiés avec sa mère disparue ; tandis que le tournage entrepris avec ses amis lui permet de s’extirper de ses souvenirs douloureux. Ces rendez-vous créatifs lui permettent également de revoir Alice dont il tombe de plus en plus amoureux. La jeune Elle Fanning campe ici le rôle de la fidèle amie, objet du désir amoureux de son meilleur allié, comme elle le fera des années plus tard dans 20th Century Women de Mike Mills. Un touchant premier amour se dessine ainsi sous nos yeux, dans une atmosphère de douce nostalgie. Les objets mythiques de notre enfance refont leur apparition, du walk-man à la Gameboy en passant par les vélos si caractéristiques de ces années, sorte de BMX allégés, ainsi que la mythique caméra super 8. Tout un monde bien particulier auquel fait aujourd’hui écho Stranger Things, qui partage avec Super 8 ces personnages attachants, curieux et très courageux, armés de leur talkie-walkie et de leur savoir de geeks invétérés.

Avec ce premier scénario original, J.J. Abrams signe un film d’une grande beauté, dans sa forme comme dans son fond. C’est avec plaisir que nous replongeons dans ces années de jeunesse, marquées par l’entraide, l’amour et une insatiable soif d’aventure. Ne manquez donc pas Super 8, ce soir à 20h55 sur France 2.

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com



Camille Muller (2 avril 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter