Star Wars : Andy Serkis en dit plus sur Snoke

jeudi 23 novembre 2017 - 16:37 | Surlenet
Le film de Rian Johnson sort dans quelques semaines et l’acteur Andy Serkis a tenu à nous en apprendre un peu plus sur son personnage. Snoke sera physiquement présent dans Star Wars : Les Derniers Jedi. Le Londonien de 53 ans qui prêtait sa voix à Gollum dans Le Seigneur Des Anneaux : Les Deux Tours a confié a Entertainment Weekly que Snoke serait toujours aussi cruel. Andy Serkis décrit un humanoïde extraterrestre de près de 3 mètres de haut qui domine ses deux lieutenants : Kylo Ren (Adam Driver) et le général Hux (Domhnall Gleeson). En tant que prédateur, Snoke identifie les faiblesses de ses adversaires et les exploite.



Snoke apparaît dans Star Wars - Le Réveil De La Force et fait tout de suite ses preuves en prouvant sa maîtrise de la force. En se rangeant du côté obscur, le Suprême Leader du Premier Ordre montre à quel point il est blessé et vulnérable. « Sa haine de la Résistance est alimentée par ce qui lui est arrivé personnellement. » précise Andy Serkis.

Dans Star Wars : Les Derniers Jedi, nous comprendrons que le Premier Ordre se démarque par sa force. En dépit du fait que la base de Starkiller a été détruite et que la Résistance continue de se battre, le Premier Ordre exposera ses nombreuses ressources.
On devrait en apprendre davantage sur le vécu de Snoke, mais aussi sur la manière dont il a souffert de sa difformité.
Rian Johnson détaille les éléments que nous aurons sur Snoke dans le huitième épisode de la saga. « Par exemple, dans la trilogie originale, nous ne savions rien de l'Empereur, sauf exactement ce que nous avions besoin de savoir, ce que Luke savait de lui, qu'il était le méchant derrière Vador. Dans la prélogie, vous saviez tout de Palpatine parce que son ascension au pouvoir était au centre de l'histoire. Nous apprendrons exactement autant de choses sur Snoke que nous le devons. Le plus excitant pour moi, c’est que nous le verrons mieux. Andy Serkis va faire beaucoup plus dans ce film que dans le précédent. »



Nous serons ainsi témoins du physique de Snoke. Un corps tordu comme un tire-bouchon, une agressivité et une colère contenues par des mouvements limités. Pour incarner au mieux son personnage Serkis n’a pas hésité à coller le côté gauche de sa bouche pendant le tournage. Le crâne brisé et la mâchoire ouverte du Suprême Leader sont inspirés des blessures de la Première Guerre mondiale assure le britannique.
Contrairement à l’empereur Palpatine, qui présentait un style modeste, Snoke se drapera d’or comme certains artistes de Las Vegas.

Florent Theux-Berucq (23 novembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter