The Dark Knight : la bande-annonce !

On l’a attendue tout le week-end sur la toile, la voici qui pointe le bout de son nez en ce frisquet lundi matin… la toute nouvelle bande-annonce de The Dark Knight de Christopher Nolan.

Attention, ce n’est rien que pour vos yeux…

=>Foncez voir la nouvelle bande-annonce de The Dark Knight

E.G. (Le 17 Décembre 2007)

Et toujours…

Mon rencard avec le Dark Knight !

Au tout début de ce mois de décembre 2007, une journaliste de CommeAuCinema a eu le privilège de découvrir avant tout le monde les sept premières minutes du prochain Batman... The Dark Knight de Christopher Nolan. Récit d'un rendez-vous qu'on ne pouvait manquer sous aucun prétexte...

Tout commence un vendredi par une course haletante jusqu’à la gare du Nord. Un billet d’Eurostar en main, un petit bonjour aux contrôleurs et deux heures plus tard : Welcome to london ! Et c’est parti pour une course d’orientation dans le « tube » londonien avec des lignes de métro à ne plus savoir qu’en faire. Restons calme, après un apprentissage approfondi du métro parisien, une maitrise absolue de ses lois impitoyables « tu me marches sur le pied, je te pousse », je suis invincible !

Quelques minutes plus tard, arrivée à Waterloo. Proche du but, de ces sept minutes tant attendues par les fans du monde entier, si bien que mes amis maniaco-dépendants du comics m’auraient bien ligotée dans un coin pour usurper mon identité.

A l’entrée du cinéma, la moto futuriste de Batman trône en maîtresse. A l’étage, déco en l’honneur du Joker dont on bénit la présence dans le film. Le Joker fait en effet partie de ces méchants fascinants qui hanteront encore longtemps nos divagations nocturnes.
L’heure H a enfin sonné et tous les journalistes prennent place dans la salle. Les sept minutes sont lancées, chacun se cramponne à son siège… Les applaudissements éclatent de tous les côtés. Le film est projeté sur un écran Imax, écran qui englobe la totalité du champ de vision si bien que l’on a l’impression d’être dans le film. Pour un extrait avec des chutes dans le vide et des déplacements aériens, l’écran Imax transforme les images en une expérience unique et vivante. Nous voilà plongés au cœur d’un hold-up mené par des malfrats inquiétants au masque de clown. Toute l’immoralité du Joker, toute sa folie sans limites qui en font un « méchant » charismatique est contenue en quelques minutes…

Le hold-up s’enchaîne, tout est rapide et maitrisé, voire minuté à l’image du très bon Inside Man de Spike Lee. Le rythme change, des images de Gotham se succèdent, Batman, le chevalier sombre, surplombe la ville du haut d’un building, tout est sombre, désolé, sans vie… Noir, fin de l’extrait…

The Dark Knight laisse présager un film dans la même veine que Batman Begins. Christopher Nolan a su insuffler à l’univers du super héros toute la puissance mythologique du comics, où il s’agit de luttes intérieures avec le côté obscur. Il fait de Batman un mélange entre comics et film noir sur fond de fantastique. On dépasse la dimension super héros en allant vers une substance plus forte, qui transperce l’écran, des personnages anguleux bien plus fascinants.

C’est simple, The Dark Knight risque fort d’être un nouvel opus à faire pâlir les fans.
Verdict le 20 août 2008.

Florence Rochat (7 décembre 2007)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter